Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 19:18
Au Mexique, chaque ville ou village compte au moins un mercado.

Nous ne sommes pas loin de nos marchés français, si ce n’est que le mercado est ouvert tous les jours – et par conséquence abrité par des structures permanentes, toiles ou bâtisse.

Dans un mercado, il est possible d’acheter toutes sortes de piments, des fruits, des légumes ; de manger une spécialité locale ; mais on peut également être l’heureux acquéreur – en vrac – d’articles ménagers, de poules ou autres bestioles, de DVD et CD piratés, de vêtements, de quincaillerie, d’artisanat…

    

Des découvertes dans ces marchés, notamment ces fromages séchés Dieu sait comment et tenus par une ficelle…


... ou ces guirlandes faites en paille tressée...



Parmi les fruits et légumes découverts au Mexique, un cactus, le nopal. C'est notre figuier de barbarie, dont les Mexicains dégustent les jeunes cladodes - pas d'affolement, c'est le terme scientifique pour désigner les "raquettes" composant le corps du cactus.

Sur les marchés, le nopal s'achète déjà "épluché", c'est à dire débarrassé de ses épines. Il ne reste plus qu'à le couper en petits morceaux pour le déguster en salade ou cuit de toutes sortes de manières !


Le plus impressionnant est certainement ces étals de viande ou de poisson. Pas de chambre froide ni même de présentoir. Tout est à l’air libre, posé sur les carreaux de faïence et l’odeur ne trompe pas : c’est frais !



Les Mexicains aiment particulièrement le chicharron, du gras frit au point d'être soufflé. A déguster ainsi, avec du piment ou dans un bon bouillon ! Moins bon que nos grattons, tout de même...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Qui sommes-nous ?