Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 01:00

A DF, visite du Museo de Arte Popular, non loin de la place Bellas Artes.

Un édifice Art Déco entièrement rénové après le terrible tremblement de terre de 1985. Pour ce bâtiment, il faut comprendre par « rénovation » peinture blanche partout ! Dommage, surtout sur les rampes et autres rambardes en laiton. Le résultat est très graphique, mais un peu aseptisé.




Heureusement les collections ont gardé leurs couleurs mexicaines ! Un musée passionnant, même si – encore une fois – nous trouvons que les explications sont trop succinctes.



Mes favoris, les alebrijes : ce sont des animaux tout droits sortis d’un bestiaire fantastique et coloré. Une salle entière consacrée à ces petites bêtes, un vrai plaisir. Il y en a pour tous les goûts : insectes, dragons, chevaux, hybrides en tous genres.


    

    

Apparemment, deux centres de fabrication pour ces alebrijes : en papier mâché à Mexico et en bois à Oaxaca.

Etienne rencontre le plus grand d’entre eux, qui monte la garde dans le hall du musée…




Ensuite, les arboles de la vida ou arbres de vie. Des sculptures complètement folles… Jugez plutôt : une profusion de détails, chacun façonné dans de l’argile, répartis comme les branches d’un arbre – mais d’un arbre généalogique ! on pourrait ranger un arbre de vie dans un carton à pizza…

Le tout posé sur un pied proportionnellement bien fin.

Le thème le plus classique est la Création, comme l’arbol de près de deux mètres cinquante exposé dans le hall du musée.



Egalement une belle sélection d’arbres de vie très originaux. Les papillons Monarca, qui migrent dans l’état du Michoacan ; les différents types de poteries mexicaines ; le purgatoire…

    

    

Et pour finir, une boutique très complète, avec certains des meilleurs prix vus dans tout le Mexique. Apparemment, cette boutique ne prend aucune marge : le bénéfice de la vente va en totalité aux artisans. A voir les prix, nous finissons par le croire !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Qui sommes-nous ?