Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 02:35

Dans les esprits, voyager à l’étranger, dans des pays a priori moins propres que chez soi, rime invariablement avec Tourista.

Et bien une semaine que nous sommes au Mexique et rien ! Pourtant nous avons débuté très fort le jour de notre arrivée avec des tacos dégustés sur un marché. Au choix, fleurs de courgettes ou bien un légume rappelant les épinards, présenté(es) dans une galette de maïs pliée en deux. Une sorte de nourriture que l’on trouve à tous les coins de rue et sur les marchés. Et pour accompagner le tout, une agua fresca d’ananas pressé au cric de voiture !

    

Ci-dessous une petite vidéo qui montre comment les cuisinières préparent ces tacos...



Nous avons continué nos expériences culinaires avec du tamarin séché, présenté dans de tous petits gobelets, recouvert de piment en poudre puis du jus d’un citron vert. Délicieux !




A dire vrai, la cuisine mexicaine nous a pour l’instant enchantés par ses saveurs. Beaucoup de citron vert, d’assaisonnements combinant herbes, oignons et épices – le piment est incontournable avec  ses salsas, verde ou roja, relevées mais goûteuses...


Voici d’ailleurs deux recettes que l’oncle de Juan nous a apprises. Ces plats sont servis en apéritif ou comme entrée.


Pommes de terre grenaille assaisonnées, par Hector


1kg de pommes de terre grenaille, aussi petites que possible (il faut pouvoir les manger en une seule bouchée). Vous n’aurez pas à les éplucher.

1 petite boîte de chipotles cuisinés (le chipotle est l’une des nombreuses sortes de piments existant au Mexique). A remplacer par de la harissa / du piment rouge / … selon votre goût.

De l’huile qui tolère la cuisson (Hector n’utilise pas l’huile d’olives pour cuisiner à chaud, ce ne serait pas bon pour la santé.)

Du sel


Laver les pommes de terre et les mettre à cuire à l’eau salée. L’eau doit à peine recouvrir les pommes de terre du dessus.

Ajouter à l’eau de cuisson deux chipotles ainsi qu’un filet d’huile assez généreux

Lorsque les pommes de terre sont cuites (l’eau a dû s’évaporer de moitié), les transvaser avec leur eau de cuisson dans une poêle ou un wok.

Rajouter à nouveau un filet d’huile généreux, réajuster en sel et en piment.

L’eau va finir de s’évaporer et les pommes de terre vont griller dans l’huile. Remuer régulièrement jusqu’à ce que les pommes de terre aient pris une belle couleur.

Les verser dans un saladier, piquer quelques cure-dents et servir tiède ou froid (je les ai préférées tièdes)


Variante avec citron vert et vinaigre de vin blanc : lorsque vous transvasez les pommes de terre dans la poêle ou le wok, rajouter le jus de 2 citrons verts et 1 filet de vinaigre blanc.


Poulpe parfumé sur lit de pommes de terre, par Hector


500g de poulpe coupé en morceaux

6 très grosses pommes de terre, type pommes de terre à purée

Sel

1 bon morceau de gingembre

1 tête d’ail

Huile de cuisson et huile d’olives



Laver et cuire dans de l’eau salée les pommes de terre entières et non épluchées.

Un secret de cuisine d’Hector : lorsque les pommes de terre sont cuites, enlever l’eau et remettre les pommes de terre sur le feu. Les pommes de terre seront ainsi plus savoureuses car l’eau qu’elles contiennent s’ évapore davantage. Les pommes de terre doivent « siffler » et la peau en contact avec le feu se colore. Env. 10-15 minutes.

Hector tient ce « truc » directement d’Allemagne, pays fort amateur de pommes de terre…

Pendant que les pommes de terre cuisent, cuire le poulpe à l’eau.

Eplucher la tête d’ail, hacher menu les gousses que vous aurez au préalable dégermées.

Eplucher le gingembre et le couper en tranches. Ici encore, un truc d’Hector, qu’il tient cette fois-ci d’un chef. Pour éplucher le gingembre, il faut utiliser une petite cuillère ! Et effectivement, c’est ainsi beaucoup plus facile pour enlever la peau.

Dans de l’huile de cuisson chaude, verser l’ail et le gingembre jusqu’à ce que l’ail colore. Hors du feu, rajouter une portion généreuse d’huile d’olives.

Couper les pommes de terre en tranches dans un plat, répartir sur leur dessus le poulpe égoutté et arroser d’huile parfumée à l’ail et au gingembre.

Déguster tiède ou froid, tout simplement délicieux !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Qui sommes-nous ?